Combien vaut ma société ?

Une entreprise vaut  "Ce qu'un acheteur avisé est prêt à payer " 

 

Ce raccourci illustre la complexité de l'évaluation. On ne connait la "valeur" et les conditions de la vente de l'entreprise que lorsque celle-ci est vendue.  Le prix dépend de nombreux facteurs: secteur professionnel, position dans le secteur, résistance du CA , rentabilité, moment de la cession, cycle des investissements, qualité de l'équipe de collaborateurs etc.

Déterminer le "prix " de marché est une tâche complexe qui ne se borne pas à une évaluation basée exclusivement sur les chiffres ceci tenant au fait qu'aucune entreprise ne ressemble à une autre.

Pour les PME/ PMI Les références à des transactions identiques sont très peu pertinentes car il n'y a pas ou peu d'informations sur les prix et les conditions des transactions. Par ailleurs les comparatifs avec des transactions d'entreprises cotées en bourses sont peu adaptées aux évaluation des PME et PMI.

Les données comptables sont la base de l'analyse de la valeur et de nombreuses méthodes permettent de calculer la valeur en faisant référence (sans les expliquer ni les justifier)  à des multiples qui font consensus .

Exemples : Valeur = x fois le résultat net + trésorerie nette excédentaire ou y fois la marge brute ou Z  % du Chiffre d'affaires

(évaluation du fonds de commerce) etc..  

Si une partie du prix est objective: trésorerie, dettes commandes etc... une partie importante est liée à l'appréciation que l'acheteur fait de l'évolution du marché et du positionnement de l'entreprise achetée sur son marché au regard de sa propre stratégie.

Ainsi les évaluations se font elles de plus en plus en abandonnant les notions classiques de valeur de fonds de commerce (qui tombent en désuétude) pour privilégier l'anticipation des résultats et des flux financiers (positifs ou négatifs) que va générer l'entreprise.

Enfin évaluer la qualité d'une opération c'est aussi intégrer les éléments qui ne relèvent pas du prix: accompagnement du cédant,

type de garanties de passif, clauses d'earn-out ,  etc...

 

Le métier d'ActBusiness, est d'accompagner le cédant dans la réflexion globale autour de la vente de son entreprise et de négocier pour lui les meilleures conditions de cession.